Twitter
Abonnement

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner à ce blog et recevoir une notification de chaque nouvel article par email.

Maître DEPHYSIOS

Être une Little Girl, c’est avoir un coté enfant prononcé que l’on veut protéger et développer. Mais c’est aussi être dans un processus de Domination / soumission (D/s). Le DDLG est une sous-branche du BDSM, il ne faut pas l’oublier.

Venir dans le DDLG en se disant que l’on va être une enfant reine à qui le Daddy passera tous les caprices est une très mauvaise idée. Le DD de DDLG veut dire Daddy Dom, ce que l’on peut traduire par Papa Dominant. Un dominant ne fait que ce qu’il juge utile de faire et rien d’autre. Dans le DDLG, il n’y a que des princesses, le titre de Roi est occupé par le Daddy. La hiérarchie est donc bien clair, dès le début, il faut bien comprendre et accepter que l’on est dans une relation D/s.

Continuer la lecture

Le DDLG est une sous-branche de l’AGEPLAY qui lui-même est une sous-branche du BDSM. De ce fait, il est tout à fait logique que l’on retrouve beaucoup de caractéristiques communes dans les deux. Il est évident que tout le monde ne peut pas s’improviser Maître BDSM. C’est avant toute chose, une question de capacité intrinsèques. Il en est de même pour le statut de Daddy. Il faut un profil personnel qui le permette. On ne se réveille pas le matin en se disant, je vais Maître ou Daddy.

Il y a cependant une question simple qui se pose dès le début, c’est quoi un bon Daddy. Il faut bien comprendre que tout comme en BDSM, il n’y a pas de règles prédéfinies. Certains ont fait des listes (un exemple sur Fetlife) mais le but n’est pas de les reproduire à l’identique. Vous pouvez vous en inspirer mais vous devrez vous faire votre propre liste, elle devra coller au mieux à vos besoins, vos envies, et à la Little que vous avez.

Le but de cet article n’est pas de vous dire ce que vous devez faire mais de vous expliquer ce que moi je fais, en espérant que cela puisse vous donner des idées et faire germer dans votre esprit vos propres lois.

Continuer la lecture

Toute soumise, esclave ou little a besoin de règles pour s’épanouir. Elle doit savoir quels sont ses devoirs afin de bien servir son Maître (Daddy).

La mise en place de règles d’éducation est l’une des premières choses à faire au début d’une relation. Se pose alors la question : quelles règles mettre en œuvre ?

La réponse est qu’il n’y a pas de réponse. C’est à vous de faire vos propres lois, en fonction de ce que vous souhaitez faire, de ce que votre Little veut vivre.

Les règles qui suivent sont les miennes et n’engage que moi. Vous remarquerez que ces lois sont spécifiques à Thysminia qui possède deux statuts : Esclave et Little. Vous pouvez vous en inspirer mais pas les prendre en l’état. Chaque relation est unique et nécessite de ce fait des règles spécifiques.

Continuer la lecture

Y-a t-il un age pour faire du DDLG ? La réponse est non. Ceci étant dit, il y a quand même des standards qui persistent et qui faussent grandement l’image que les gens peuvent avoir du DDLG.

Une relation DDLG est basée sur la régression d’age d’un des deux protagonistes. Ce dernier peut avoir 20, 30, 50 ou 60 ans. Cela ne pose aucun problème. C’est après que la situation se complique un peu. Pour des raisons de simplicité, nous parlerons d’une relation Daddy/Little en sachant qu’il y a plein d’autres configurations possibles.

Il ne faut pas perdre de vue que le DDLG est une relation entre deux adultes consentants. Cela veut dire qu’ils sont tous les deux majeurs et donc responsables de leurs actes aux yeux de la loi.

Continuer la lecture