Twitter
Abonnement

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner à ce blog et recevoir une notification de chaque nouvel article par email.

RUMEURS DDLGLe DDLG est une branche du BDSM, ou plus exactement, une version de la D/s (Domination/soumission) basée sur la régression de l’age (ageplay) et sur le principe de l’éducation positive et bienveillante. Un Daddy préfère récompenser plutôt que punir. Ceci étant dit, il faut bien reconnaître que beaucoup d’idées fausses circulent sur le DDLG.

C’EST PÉDOPHILE

Comme je l’indique dans un article précédent, le DDLG n’a rien avoir avec la pédophile puisque cela se passe obligatoirement entre adultes consentents. Est-ce qu’il vous viendrait à l’esprit de mettre les gens qui jouent aux jeux vidéos de combat en prison sous prétexte qu’ils tuent des gens ? Non, car vous faites bien la différence entre le jeu et la réalité. L’ageplay, c’est pareil. Être adulte et jouer au papa et à l’enfant avec une autre adulte, cela relève du jeu. Ce n’est pas une relation réelle entre un adulte et un enfant. Il ne faut donc pas confondre.

C’EST MALSAIN

Non, le DDLG n’est pas malsain. C’est juste un type de relation particulier entre deux adultes consentants. Frapper sa femme juste parce qu’on est énervé, mettre la main aux fesses d’une femme juste parce qu’on envie de coucher avec elle, ça c’est malsain. Promettre monts et merveilles juste pour avoir les faveurs d’une femme en sachant pertinemment qu’après, on la jettera comme un vulgaire Kleenex, ça c’est malsain.

C’EST UNE VISION HUMILIANTE DE LA FEMME

Soyons clairs. C’est quoi pour vous la liberté ? Pour moi, c’est avoir le droit de vivre selon ses envies dans le respect de l’autre et de la loi de la République. Si une femme a envie d’être chef d’entreprise, elle a le droit d’y parvenir. Si elle veut être cosmonaute, elle a le droit d’aller dans les étoiles au même titre que les hommes. Si elle veut être traitée comme une enfant, c’est aussi son choix, et elle a le droit de vivre ainsi. Une femme n’est pas forcement une personne qui doit être forte et dominante. Elle a le droit de vouloir être docile, soumise ou esclave si tel est son souhait profond. Il ne faut pas faire du féminisme fanatique et chercher à remplacer une dictature par une autre tout aussi destructrice.

LES DADDYS SONT DES MANIPULATEURS

Le Daddy est un papa de substitution qui est là pour guider la little. Certains y voient une forme de manipulation mentale pour amener la femme à faire des choses contre sa volonté profonde. Alors je pose clairement la question, qu’est ce qu’un manipulateur pour vous ?

  • Le père qui pousse son fils à faire un sport qu’il n’aime pas mais qui plait au père n’est ce pas de la manipulation ?
  • Une mère qui pousse sa fille à faire des concours de Miss juste parce qu’elle aurait aimé le faire elle même (rève par procuration), n’est ce pas de la manipulation ?
  • Des parents médecins qui poussent leur enfant à faire médecine alors que ce n’est pas son truc, n’est ce pas de la manipulation ?
  • Des parents qui imposent une religion à leurs enfants sans leur laisser la moindre option de libre arbitre, n’est ce pas de la manipulation ?

Je pourrais continuer la liste encore longtemps.

C’EST UN MANQUE ÉVIDENT DE MATURITÉ

Absolument pas, sauf si vous avez un manque évident de maturité. Si vous allez à Disney Paris, vous verrez que les parents s’amusent autant que les enfants. Il y a même des parents qui y vont sans les enfants juste pour pouvoir profiter pleinement des attractions sans avoir le stress de la gestion des enfants. Cela en fait-il des adultes immatures ? Bien sur que non. On peut très bien être un adulte responsable, assumer de hautes responsabilités et avoir envie de retomber dans son enfance de temps en temps. C’est le principe même du DDLG. Les gens qui viennent au DDLG ont juste un coté enfant plus développé que les autres personnes.

METTRE DES COUCHES, C’EST DU N’IMPORTE QUOI

Alors commençons par remettre les choses à leur place. Le fétischisme de la couche culotte fait parti de la branche ABDL (Adult Baby/Diaper Lover). C’est un fétischisme particulier, toujours basé sur la régression de l’age et qui vous plonge dans la petite enfance, avec tout ce que cela implique comme sensations. Mon but n’est pas de critiquer les adeptes ABDL. C’est juste une autre perception qui n’est pas la mienne mais qui est tout aussi légitime et pour les mêmes raisons.

Maintenant, nous avons tous un coté enfant, il est plus ou moins dévelopé selon les personnes. Paradoxalement, nous avons aussi tous un coté parent plus ou moins développé. Une femme enfant, un homme parent, voilà les ingrédients nécessaires pour que naisse une relaton DDLG. Il n’en faut pas plus.

C’EST UN TRUC DE JEUNES

Pas du tout, vous trouverez des Littles de tous les ages et des Daddys de tous les ages. Certes, les jeunes adultes sont les plus nombreux, c’est tout à fait vrai. Mais il n’y pas d’age maximum. Y a t-il un age au delà duquel on n’a plus le droit de s’amuser, d’être soi, de vivre selon ses envies ? Bien sûr que non ! La vie doit être vécu pleinement jusqu’à notre dernier soupir. Après, on pourra dire que l’on est trop vieux.

Une réponse à LES FAUSSES IDÉES SUR LE DDLG – 1

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *