Twitter
Abonnement

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner à ce blog et recevoir une notification de chaque nouvel article par email.

Art de vivre

ATTIRANCE POUR UN DOM : AMICALE, AMOUREUSE OU SEXUELLE ?L’attirance amicale, amoureuse ou sexuelle est toujours subjective et particulière à chacun d’entre nous. De nombreux ouvrages ont traité de ce sujet et nous finissons tous par en connaître les principaux concepts.

Nous savons qu’il s’agit d’un mélange finement dosé entre les premières expériences affectives de la petite enfance, notre histoire personnelle, la chimie hormonale et nos fantasmes sans oublier un zeste de libre-arbitre (car nous sommes quand même au sommet de l’évolution).

Quoiqu’il arrive la personne qui nous plait le fait pour une seule et unique raison : elle a fait naître en nous une émotion qui entre en résonance avec ce que nous avons de plus intime et de plus profond, le souci étant de savoir si nous avons éveillé le même genre de sentiment chez elle, ce qui n’est pas toujours le cas comme chacun de nous a pu l’expérimenter au moins une fois dans sa vie.

Continuer la lecture

soumise bdsm féminisme

Une femme soumise peut-elle être féministe ? Il semblerait que beaucoup de personnes (hommes et femmes) pensent qu’une femme soumise ne peut en aucun être légitime à défendre la cause des femmes du fait même de sa soumission. Je vais être clair sur ce point, c’est du grand n’importe quoi. Remettons les choses à leur juste place.

Continuer la lecture

Eh oui, cette question « Et si mon Maître avait une autre soumise ? », je me la suis posée pour la première fois l’année dernière. Bien sûr il y a une raison particulière à cela, je n’y ai pas pensé par hasard et elle faisait suite à une discussion que j’avais eu avec mon Maître : Il envisagerait bien avoir une nouvelle soumise.

En effet, dans une relation BDSM il est souvent question de la progression des soumises. Mais si un bon Maître se reconnaît à la manière qu’Il a de nous faire grandir, je suis persuadée qu’Il se reconnaît également à la façon dont Il évolue grâce à nous. Il n’y pas de relation unilatérale, il faut être au minimum deux pour échanger et cette parité permet à chacun d’en ressortir plus riche d’expériences et de savoirs.

Ainsi, alors que dans quelques jours N/nous allons bientôt fêter N/nos 11 ans de vie commune, je ne peux que constater l’immense différence entre le couple que N/nous étions alors et celui que N/nous sommes maintenant. Et évidemment cette évolution concerne également N/notre vision de l’exclusivité et du partage au sein de N/notre couple.

Continuer la lecture

Comme je le disait dans l’article précédent, le BDSM permet de voir une situation sous des angles qui ne serait pas possible dans une vie vanille. En effet, dans un couple classique, il y a toujours une lutte de pouvoir, surtout en période de crise. Chacun veut imposer sa solution à l’autre. La rivalité ajoute de la confusion à une situation déjà tendue. Cette rivalité empêche l’émergence de solutions pourtant pertinentes. Le pire, c’est quand l’un fait tout pour torpiller le plan de l’autre juste pour prouver que c’est lui qui avait raison. Le BDSM fixe la hiérarchie. Le Maître sait quel est sa place, la soumise sait aussi où est la sienne. Elle n’a aucun intérêt à saboter le plan de son Dom car elle en sera la première victime.

Il y a de nombreux obstacles à l’émergence d’une solution pérenne. Nous sommes tous victimes de notre éducation, de notre environnement social et/ou professionnel. Que vont penser les autres, les amis, la famille ? Notre pire ennemi dans ce type de situation c’est l’égo. Et là, je parle du Maître car c’est lui qui au final devra prendre la décision. Nous savons tous que chez les Doms, l’ego compte beaucoup. Il permet de rester la tête haute face à l’adversité mais peut aussi nous conduire droit dans le mur s’il ne reste pas sous le contrôle de la raison.

Continuer la lecture