Twitter
Abonnement

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner à ce blog et recevoir une notification de chaque nouvel article par email.

Art de vivre

Comme je l’ai dit dans mon précédent article, la vie n’est pas un long fleuve tranquille. Nous devons tous affronter des tempêtes de temps à autres. Ces épreuves peuvent être plus ou moins longues, plus ou moins intenses, plus ou moins violentes. Ce qui est sûr, c’est que quelle que soit la situation, nous ne pouvons rien faire d’autre que faire face à l’adversité. La fuite ne nous sauvera pas.

Dans une relation BDSM, ou le Maître est sensé tenir la barre, on comprend vite que la tâche n’est pas facile. Mais le Dominant n’est pas le seul à se débattre, la soumise elle aussi est mise à contribution. Parfois, c’est l’action combiné des deux qui apportera la solution, des fois c’est le Maître seul qui devra ramener le bateau en eaux calmes. Il y a même des cas où c’est la soumise qui va sauver le Maître et le navire.

Continuer la lecture

Quand j’ai débuté le BDSM en mode 24/7, il y a plus de 11 ans, je découvrais un monde totalement inconnu. Comme tout ce qui est nouveau, on est plein d’enthousiasme. Il fallait tout construire, mais surtout, il fallait découvrir et apprendre. Comme beaucoup, nous avons commencé nos recherches sur internet. Comme beaucoup, nous sommes tombés sur les 12 règles de la soumise. Comme beaucoup, nous avons voulu les appliquer car manifestement, ne pas le faire semblait être un crime. Comme beaucoup, nous avons vite compris que ce n’était pas nous et qu’il nous fallait des règles du jeu qui nous conviennent. C’est là que la vraie difficulté est apparue. Pour savoir ce qui nous convient, il faut d’abord savoir ce que l’on veut.

Durant les premiers mois, nous avons beaucoup tergiverser, beaucoup changer d’avis et surtout beaucoup discuter. C’est là que notre première règle a émergé. Le dialogue devait être notre fil rouge. Ce qu’il a de magnifique dans le début d’une relation, c’est que tout nous semble possible. Et c’est vrai que dans l’absolu, c’est le cas.

Continuer la lecture

Pour beaucoup de personnes, une soumise c’est juste une femme qui se fait baiser comme une pute, qui ferme sa gueule et surtout sans cerveau. Elle est juste là pour servir de dévidoir voir de défouloir. Elle n’a pas de personnalité propre. Sauf que dans la vraie vie, c’est pas du tout comme ça que les choses fonctionnent. La soumise, avant d’être soumise est avant une femme adulte, qui vote et qui aux yeux de la loi est pleinement responsable de ses actes. Je me doute bien que cela doit fortement contrarier bon nombre de ces messieurs qui confondent BDSM et misogynie. Etant responsable de ses actes, elle n’a donc pas d’autre alternative de se servir de son cerveau, ne serait-ce que pour se trouver un Maître correct qui saura l’aider à s’épanouir dans la soumission et bien au-delà. Dans sa vie de tous les jours, la soumise, comme toute autre personne homme ou femme, doit faire face à toutes sortes de situations qui impliquent une réflexion et donc une capacité à réfléchir sur le bien fondé de telle ou telle option. Quelle femme pourrait se permettre d’agir sans aucune réflexion de nos jours ?

Continuer la lecture

Bon je vous l’accorde, le titre est très racoleur bien que tout à fait juste. En effet, nous avons décidé de sortir du mode de vie normal pour adopter une vie nomade. Au lieu de vivre dans un appartement ou une maison, nous avons décidé de visiter la France, en allant de gîtes en location meublée, d’appart-hôtel en mobile home. Nous irons au gré de nos envies, découvrir la France dans toute sa diversité.

Continuer la lecture