Twitter
Abonnement

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner à ce blog et recevoir une notification de chaque nouvel article par email.

BDSM

Beaucoup de personnes pensent que le BDSM et le DDLG sont deux choses qui n’ont rien à voir. On ne peut être Maître et Daddy en même temps. Pourtant, paradoxalement, c’est tout le contraire. En effet, BDSM et DDLG sont tous les deux basés sur le même schéma à savoir : la Domination / soumission (D/s). L’un comme l’autre ont besoin d’un dominant et d’une soumise. Cette configuration permet donc parfaitement d’être à la fois Maître et DADDY.

Comme je le dis dans l’article LES FAUSSES IDÉES SUR LE DDLG – 2, une Little n’est pas forcément une jeunette habillée en gamine. La grande majorité des petites sont des femmes avec des besoins d’enfant et de femme. C’est ce mélange des deux qui rend la relation si palpitante. Continuer la lecture

BDSM DDLG

Aujourd’hui, je pousse un coup de gueule, encore un me direz-vous ! Bien que le BDSM se démocratise, les gens ont quand même majoritairement une vision très négative de notre monde surtout dès que l’on commence à aborder les pratiques un peu extrêmes. Nous sommes souvent montrés du doigts comme des gens malfaisants, pervers, sans morale. Si vous êtes un dominant vous êtes un salaud, un charognard, un mort de fin et si vous êtes une soumise, vous êtes forcément victimes de je ne sais quel agression que vous auriez eu dans votre enfance. Tout cela devrais donc inciter les membres de la communauté BDSM à faire preuve de tolérance envers les autres, les vanilles, et surtout envers les autres membres de la communauté BDSM.

Continuer la lecture

DDLGLe monde DDLG véhicule avec obstination l’image de la jeune Little, habillée en petite fille avec le Daddy d’age mûr voir très mûr. Si on se fit à ce que l’on voit sur le net, il semblerait que ce soit le seul schéma possible dans une relation DDLG. Pourquoi une telle déformation de la réalité ? Sans doute parce que ceux qui propagent ces images sont plus des mâles en quête de chair fraîche que de vrais adeptes du DDLG. Car la vérité est toute autre, le DDLG ne consiste pas a fantasmer sur une jeune femme sexy habillée en écolière, comme j’ai pu le lire il y a peu de temps sur Twitter.

Le statut de Little est n’est pas lié à l’age mais à l’état d’esprit de la personne. Pour être une Little, il suffit de vouloir laisser parler son coté enfant. Le fait que vous ayez 20 ou 50 ans ne change rien à l’affaire.

Continuer la lecture

SOUMISEFace au danger que constitue les questions de leurs soumises, beaucoup de Maîtres cherchent à isoler leur soumise pour mieux la contrôler. Ce comportement n’est pas nouveau. Dans de nombreux pays, les femmes n’ont pas accès à l’école pour les mêmes raisons. Maintenir une personne dans l’ignorance est la meilleure façon d’agir pour mieux la contrôler. On peut aussi la laisser apprendre tout en lui expliquant ce qu’elle est et ou est sa place. Personnellement, je préfère la deuxième option, car je ne me sens nullement en danger quand une de mes esclaves vient me poser des questions. Du reste, je suis le premier à les pousser à s’informer par elles mêmes. Cela fait partie de leurs devoirs.

S’informer par soi même peut cependant présenter certains dangers pour les soumises. Elles risquent de se trouver prises dans des pièges bien connus. Il est donc important que le Maître soit bien dans sa tête et sache clairement ce qu’il veux. Ainsi, il pourra répondre aux nombreuses questions de sa soumise en toute sérénité.

Continuer la lecture