Twitter
Abonnement

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner à ce blog et recevoir une notification de chaque nouvel article par email.

Dialogue

Trouver une Little n’est pas chose aisée mais cela ne suffit pas. Une fois cette étape franchie, il faut rentrer dans le vif du sujet, à tous les sens du terme. Il faut prendre soin de cette petite chose fragile. Se pose alors la question qui tue : comment éduquer sa Little ?

Le dialogue

C’est la base de toute relation humaine. Sans lui, vous n’avez aucune chance de faire évoluer votre relation. Vous devez parler, mais aussi et surtout écouter l’autre. Ce processus est vital car il vous permet de mieux connaître la Little. Ceci n’est pas une étape mais une démarche permanente. Durant toute la liaison, vous devrez prendre le temps de dialoguer, de tout, de rien, mais surtout de ce qu’elle ressent, ce qu’elle désire. Vous devrez vous aussi avoir le courage de lui dire ce que vous attendez d’elle, sans faux semblants. La sincérité est fondamentale. Un dialogue basé sur le mensonge n’a aucun intérêt. Soyez honnête envers vous, envers elle. C’est le seul moyen de lui faire comprendre qu’elle aussi doit être sincère envers vous. Vous devrez donc être attentif, patient et surtout bienveillant pour que la confiance s’installe entre vous deux.

Continuer la lecture

Je considère le dialogue comme un élément clé de la relation. Pourtant, certains Maîtres ne l’acceptent pas et refusent que leur soumise puisse s’exprimer en toute liberté, faire part de ses craintes, ses joies, ses envies. La moindre tentative de la part de la soumise d’exprimer ses besoins est perçue comme une tentative manifeste de soumination. Subir et se taire : tel est le devenir de ces soumises qui n’ont pas le droit de formuler la moindre demande dans une relation sans dialogue.

Pourtant, si l’on y réfléchit bien, il a bien fallu que le Maître et la soumise discutent au tout début de la relation. Je ne pense pas une seconde que la femme, libre de ses actes, se soit subitement soumise et résignée à se taire uniquement parce qu’un homme qu’elle ne connaissait pas le lui a demandé. Il a bien fallu une phase de rencontre, de découverte, de séduction, d’un côté comme de l’autre. Cette période ne peut se faire sans dialogue. La pose du collier signifie-t-elle la fin de la communication dans le couple ?

Continuer la lecture

Comme je l’ai dit dans mon précédent article, la vie n’est pas un long fleuve tranquille. Nous devons tous affronter des tempêtes de temps à autres. Ces épreuves peuvent être plus ou moins longues, plus ou moins intenses, plus ou moins violentes. Ce qui est sûr, c’est que quelle que soit la situation, nous ne pouvons rien faire d’autre que faire face à l’adversité. La fuite ne nous sauvera pas.

Dans une relation BDSM, ou le Maître est sensé tenir la barre, on comprend vite que la tâche n’est pas facile. Mais le Dominant n’est pas le seul à se débattre, la soumise elle aussi est mise à contribution. Parfois, c’est l’action combiné des deux qui apportera la solution, des fois c’est le Maître seul qui devra ramener le bateau en eaux calmes. Il y a même des cas où c’est la soumise qui va sauver le Maître et le navire.

Continuer la lecture

Quand j’ai débuté le BDSM en mode 24/7, il y a plus de 11 ans, je découvrais un monde totalement inconnu. Comme tout ce qui est nouveau, on est plein d’enthousiasme. Il fallait tout construire, mais surtout, il fallait découvrir et apprendre. Comme beaucoup, nous avons commencé nos recherches sur internet. Comme beaucoup, nous sommes tombés sur les 12 règles de la soumise. Comme beaucoup, nous avons voulu les appliquer car manifestement, ne pas le faire semblait être un crime. Comme beaucoup, nous avons vite compris que ce n’était pas nous et qu’il nous fallait des règles du jeu qui nous conviennent. C’est là que la vraie difficulté est apparue. Pour savoir ce qui nous convient, il faut d’abord savoir ce que l’on veut.

Durant les premiers mois, nous avons beaucoup tergiverser, beaucoup changer d’avis et surtout beaucoup discuter. C’est là que notre première règle a émergé. Le dialogue devait être notre fil rouge. Ce qu’il a de magnifique dans le début d’une relation, c’est que tout nous semble possible. Et c’est vrai que dans l’absolu, c’est le cas.

Continuer la lecture