Twitter
Abonnement

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner à ce blog et recevoir une notification de chaque nouvel article par email.

Intolérance

BDSM DDLG

Aujourd’hui, je pousse un coup de gueule, encore un me direz-vous ! Bien que le BDSM se démocratise, les gens ont quand même majoritairement une vision très négative de notre monde surtout dès que l’on commence à aborder les pratiques un peu extrêmes. Nous sommes souvent montrés du doigts comme des gens malfaisants, pervers, sans morale. Si vous êtes un dominant vous êtes un salaud, un charognard, un mort de fin et si vous êtes une soumise, vous êtes forcément victimes de je ne sais quel agression que vous auriez eu dans votre enfance. Tout cela devrais donc inciter les membres de la communauté BDSM à faire preuve de tolérance envers les autres, les vanilles, et surtout envers les autres membres de la communauté BDSM.

Continuer la lecture

SOUMISEFace au danger que constitue les questions de leurs soumises, beaucoup de Maîtres cherchent à isoler leur soumise pour mieux la contrôler. Ce comportement n’est pas nouveau. Dans de nombreux pays, les femmes n’ont pas accès à l’école pour les mêmes raisons. Maintenir une personne dans l’ignorance est la meilleure façon d’agir pour mieux la contrôler. On peut aussi la laisser apprendre tout en lui expliquant ce qu’elle est et ou est sa place. Personnellement, je préfère la deuxième option, car je ne me sens nullement en danger quand une de mes esclaves vient me poser des questions. Du reste, je suis le premier à les pousser à s’informer par elles mêmes. Cela fait partie de leurs devoirs.

S’informer par soi même peut cependant présenter certains dangers pour les soumises. Elles risquent de se trouver prises dans des pièges bien connus. Il est donc important que le Maître soit bien dans sa tête et sache clairement ce qu’il veux. Ainsi, il pourra répondre aux nombreuses questions de sa soumise en toute sérénité.

Continuer la lecture

Le titre est un peu provocateur je vous le concède. Cependant il n’est pas si stupide que ça. Ne vous est-il jamais arrivé de vous faire traiter de gros pervers sexuel par des vanilles qui vous observe avec votre soumise ? Surement, car il ne faut pas s’y tromper, vu du côté vanille, il n’y a aucune différence entre un Dominant et un macho. Pourtant, la différence est de taille.

On ne peut pas non plus jeter la pierre aux vanilles. Ils ne sont pas aidés. Pour bien comprendre le problème, il faut d’abord se poser la question d’un point de vue moral. Dans notre société judéo-chrétienne, le BDSM et les pratiques sexuelles qui s’y rattachent sont considérées comme des perversions. Certes, les psychiatres ont essayé de faire passer la pilule en remplaçant le mot perversion par paraphilie. Mais cela ne change rien au fond du problème. Ce n’est pas parce que vous prenez le terme de « Technicienne de surface » que vous allez changer le métier de femme de ménage.

Continuer la lecture

soumise bdsm féminisme

Une femme soumise peut-elle être féministe ? Il semblerait que beaucoup de personnes (hommes et femmes) pensent qu’une femme soumise ne peut en aucun être légitime à défendre la cause des femmes du fait même de sa soumission. Je vais être clair sur ce point, c’est du grand n’importe quoi. Remettons les choses à leur juste place.

Continuer la lecture