Twitter
Abonnement

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner à ce blog et recevoir une notification de chaque nouvel article par email.

Little Girl

Y-a t-il un age pour faire du DDLG ? La réponse est non. Ceci étant dit, il y a quand même des standards qui persistent et qui faussent grandement l’image que les gens peuvent avoir du DDLG.

Une relation DDLG est basée sur la régression d’age d’un des deux protagonistes. Ce dernier peut avoir 20, 30, 50 ou 60 ans. Cela ne pose aucun problème. C’est après que la situation se complique un peu. Pour des raisons de simplicité, nous parlerons d’une relation Daddy/Little en sachant qu’il y a plein d’autres configurations possibles.

Il ne faut pas perdre de vue que le DDLG est une relation entre deux adultes consentants. Cela veut dire qu’ils sont tous les deux majeurs et donc responsables de leurs actes aux yeux de la loi.

Continuer la lecture

Je ne sais pas si vous vous en êtes rendu compte, mais dans les groupes ou forums, qu’ils soient BDSM ou DDLG nous voyons souvent les termes de VRAI ou FAUX revenir sans cesse quand il faut qualifier une personne. C’est la grande mode du moment. Souvent, on trouve même les deux dans la même phrase.

Pour un besoin de simplification, je prend l’exemple d’une relation BDSM Maître/soumise, mais le texte convient parfaitement pour une relation Daddy/Little Girl.

 

« C’est un faux Maître, car les vrais Maîtres ne font pas ça »

Qui n’a jamais lu cette phrase terrible ? Mais c’est quoi au juste, un faux Maître et un vrai Maître ? Cette question mérite d’être posée car si l’on tente d’y répondre on se rend vite compte que la définition dépend essentiellement de la personne qui répond. Il faux en effet bien se rappeler que le BDSM ou le DDLG sont des communautés non normées. En clair, cela veut tout simplement dire qu’il n’y a aucun texte de référence permettant de dire de manière claire et sans aucune ambiguïté ce qu’un Maître est censé faire. Alors sur quoi se base t-on pour répondre à cette question ?

Continuer la lecture

SOUHAITS BESOINS FANTASMES

Comme pour beaucoup de choses il faut savoir laisser du temps au temps pour que tous les événements s’enchaînent comme par magie. Trouver le bon Maître prend du temps. Cela semble évident dit comme cela et pourtant bon nombre de soumises brûlent les étapes et se retrouvent au final en grande souffrance. Construire une relation, qu’elle soit BDSM, DDLG ou vanille ne se fait pas en agissant en dépit du bon sens. Bien des drames pourraient être évités si la soumise s’était posée les bonnes questions au départ (et non à l’arrivée comme c’est souvent le cas) à savoir : vos besoins, vos souhaits, vos fantasmes.

Le but de cet article n’est pas de vous faire la liste de ce que doit être une bonne recherche de Maître. Mon objectif est plutôt de vous inciter à vous poser les bonnes questions avant de franchir le pas, et aussi une fois que vous l’aurait franchi. Il ne suffit pas de se sentir une âme de soumise pour se mettre en chasse. Le mot soumise en lui même n’a pas de sens. Ce qui lui donne sa signification, c’est ce que vous souhaitez vivre en tant que soumise.

Continuer la lecture

Pour certains et certaines, cela semble être totalement incompatible et pourtant, ces deux visions sont très similaires l’une de l’autre. Tout comme la soumise, la little s’en remet entièrement à son Daddy. Ces deux relations reposent sur un schéma de Domination/soumission. Nous sommes donc bien dans du BDSM classique.

Little est un trait de caractère. Il n’est pas présent chez toutes les soumises. Par contre, chez certaines, comme Thysminia, il est très prononcé. Ce n’est un rôle mais bien et bel un aspect important de la personnalité. Il serait facile pour un Dom d’ignorer ce côté enfant, de ne voir que la femme et de la traiter comme telle. Il peut très bien en faire une soumise standard, l’éduquer dans la souffrance et la dévotion pour son Maître. Pour peu que la soumise soit un tant soit peu SM, tout se passera très bien. Mais que se passe-t-il quand le coté enfant ne peut plus s’exprimer ?

Continuer la lecture