Twitter
Abonnement

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner à ce blog et recevoir une notification de chaque nouvel article par email.

Maître

Beaucoup de personnes pensent que le BDSM et le DDLG sont deux choses qui n’ont rien à voir. On ne peut être Maître et Daddy en même temps. Pourtant, paradoxalement, c’est tout le contraire. En effet, BDSM et DDLG sont tous les deux basés sur le même schéma à savoir : la Domination / soumission (D/s). L’un comme l’autre ont besoin d’un dominant et d’une soumise. Cette configuration permet donc parfaitement d’être à la fois Maître et DADDY.

Comme je le dis dans l’article LES FAUSSES IDÉES SUR LE DDLG – 2, une Little n’est pas forcément une jeunette habillée en gamine. La grande majorité des petites sont des femmes avec des besoins d’enfant et de femme. C’est ce mélange des deux qui rend la relation si palpitante. Continuer la lecture

BDSM DDLG

Aujourd’hui, je pousse un coup de gueule, encore un me direz-vous ! Bien que le BDSM se démocratise, les gens ont quand même majoritairement une vision très négative de notre monde surtout dès que l’on commence à aborder les pratiques un peu extrêmes. Nous sommes souvent montrés du doigts comme des gens malfaisants, pervers, sans morale. Si vous êtes un dominant vous êtes un salaud, un charognard, un mort de fin et si vous êtes une soumise, vous êtes forcément victimes de je ne sais quel agression que vous auriez eu dans votre enfance. Tout cela devrais donc inciter les membres de la communauté BDSM à faire preuve de tolérance envers les autres, les vanilles, et surtout envers les autres membres de la communauté BDSM.

Continuer la lecture

C’est une des grandes questions récurrentes du monde BDSM. Un Maître peut-il avoir plusieurs soumises et/ou esclaves ? La réponse est oui. Mais ce n’est pas gagné d’avance.

Nous vivons dans une société judéo-chrétienne qui depuis plus de 2000 ans veut nous faire croire que l’homme ne peut aimer qu’une seule femme et réciproquement. Aujourd’hui, les choses ont bien changé. Nous avons de nouveaux besoins.

La soumise aime bien être la seule, l’unique. Pourtant, aussi paradoxale que cela puisse sembler, la grande partie d’entre elles sont sous la tutelle d’un Maître marié. Cela ne pose pas de problème. Mais si l’épouse est déjà une soumise, alors il y a conflit d’intérêts. Il devient d’un coup scandaleux qu’un homme puisse avoir deux chiennes dans sa vie. Il y en une de trop. Mais pourquoi ? Parce que même dans l’adultère, les soumises et/ou esclaves sont dans une logique d’exclusivité. On ne refait pas 20 siècles de conditionnement comme ça !

Continuer la lecture

Trouver le bon partenaire dans la communauté BDSM n’est pas une chose facile. Contrairement à ce que l’on pourrait croire, ce monde est tout comme celui des vanilles, rempli de menteurs, de prédateurs, de « fantasmeuses ». Au milieu de ce chaos, il y a les Maîtres, les soumises en quête de leur alter-ego. Il est donc très important de bien comprendre dès le début que la recherche ne sera pas aisée et occasionnera bien des déconvenues pour ne pas dire plus.

Dans cet article, je parlerai des soumises en recherche. Je traite le cas des Maîtres dans cet article. En effet, savoir ce que l’on est et ce que l’on cherche sont les clefs de la réussite et ce quelle que soit la recherche. Bien des pièges peuvent être évités quand on sait ce que l’on veut et surtout ce que l’on ne veut pas. Cette étape commence durant la phase d’introspection. Mais quelle que soit l’intensité de cette réflexion intérieure, elle ne suffit pas. L’expérience de la vie apporte son lot de souffrance et aussi de réussite. Cette partie contribue grandement dans le succès de la quête finale, trouver le bon Maître.

Continuer la lecture