Discord

Venez discuter BDSM et/ou DDLG avec moi.

Suivez cette invitation !

DDLG FRANCE

Rejoignez la communauté sur
le site de DDLG FRANCE

Abonnement

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner à ce blog et recevoir une notification de chaque nouvel article par email.

Punition

Il y a quelques temps des souvenirs me sont remontés en mémoire. En effet je me suis rappelée de cette période où la soumission n’était pour moi qu’un fantasme, un rêve qui me paraissait totalement hors de la réalité et en lisant les différents le textes et témoignages que je trouvais alors sur la toile (il y en avait beaucoup moins qu’aujourd’hui) je me posais la question de ma réaction face à ce type de scénario. Qui étais-je vraiment et comment savoir si j’étais une véritable soumise ? Cette question a longtemps tourné dans ma tête, jusqu’à ce que je saute le pas en fait…

A l’époque il m’arrivait de lire des magazines féminins et l’un des sujets récurrents étaient évidemment le sexe et le plaisir des femmes (en fait je crois que ça n’a pas beaucoup changé depuis). L’un deux m’avait particulièrement interpellé car il expliquait que le propre d’un fantasme était de ne jamais être réalisé. Ce qui pouvait être acceptable au niveau cérébral, devenait anormal une fois mis en acte. Ce genre de texte ne m’avait pas beaucoup aidé à l’époque, je vous l’assure et je naviguais beaucoup entre les différents pôles qu’étaient la résignation, la culpabilité ou le « après-tout je ne fais de mal à personne ».

Continuer la lecture

Les sanctions font parties intégrantes du BDSM. Elles jalonnent la vie des Maîtres, des soumises et des esclaves. Mais avant de continuer et pour éviter tout malentendu, un peu de vocabulaire.

Le mot sanction dans l’esprit de beaucoup de personnes raisonne de façon négative. Mais c’est une vision déformée du mot. Un petit tour par le dictionnaire Larousse nous montre que le mot sanction peut avoir 2 sens totalement contradictoires.

La sanction est l’acte d’une autorité quand elle valide une action. Par exemple, quand vous terminez vos études en terminale, vous passez un examen. Si vous avez les notes requises, vous obtenez votre BAC. Ce diplôme sanctionne vos études et vous ouvre les portes de l’université.

La sanction est aussi l’acte d’une autorité qui condamne un comportement. Si vous roulez trop vite, la police, représentation de l’autorité de l’Etat vous sanctionne en vous mettant une amende et plus si affinité.

Continuer la lecture

Le BDSM regroupe tout un ensemble de pratiques sexuelles, plus ou moins douces, plus ou moins violentes. Dans ce dernier cas, il peut s’avérer utile d’avoir une sortie de secours en cas de problème majeur. Notre résistance n’est pas constante, notre mental non plus. D’un jour sur l’autre, il peut y avoir des variations très importantes, et des fois même d’une heure sur l’autre.

Le Safeword (mot de sécurité en français) est un moyen de tout stopper en cas de défaillance, quelle qu’elle soit. Ce mot n’est pas anodin. Son usage est une sécurité autant pour la soumise que pour le Maître.

Le Safeword n’est pas obligatoire. Beaucoup de Dominants n’en utilisent pas. Ils considèrent qu’ils connaissent suffisamment leurs soumises pour s’en passer. Certains esprits taquins auraient tendance à dire que ces Doms sont présomptueux. Je dirais non, par forcément.

Continuer la lecture

LA ZOOPHILIE PEUT-ELLE ETRE UNE PRATIQUE BDSM ? EST-CE UNE PUNITION ?

Voici la question initiale. En amont, je pose une autre question : Est-ce légal ? La réponse est un NON catégorique. Mais la pratique existe bien et bel. Alors essayons d’aller plus loin dans le questionnement.

Le BDSM est un concept relationnel basé sur le respect de soi et des autres. Par autres, on entend les humains. Il n’est pas nécessaire d’aller au-delà car la sexualité se limite par défaut au genre humain. Dans le cas de la zoophilie, nous ajoutons un autre genre : l’animal. Lui aussi à doit respect car c’est la loi qui le dit. Alors comment être sûr que l’animal est respecté quand ce dernier est dans l’impossibilité de donner son avis ? Dans la cadre du BDSM, le Maître est le garant du respect réciproque pour tous les protagonistes.

Continuer la lecture