Twitter
Abonnement

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner à ce blog et recevoir une notification de chaque nouvel article par email.

Recherche

SOUHAITS BESOINS FANTASMES

Comme pour beaucoup de choses il faut savoir laisser du temps au temps pour que tous les événements s’enchaînent comme par magie. Trouver le bon Maître prend du temps. Cela semble évident dit comme cela et pourtant bon nombre de soumises brûlent les étapes et se retrouvent au final en grande souffrance. Construire une relation, qu’elle soit BDSM, DDLG ou vanille ne se fait pas en agissant en dépit du bon sens. Bien des drames pourraient être évités si la soumise s’était posée les bonnes questions au départ (et non à l’arrivée comme c’est souvent le cas) à savoir : vos besoins, vos souhaits, vos fantasmes.

Le but de cet article n’est pas de vous faire la liste de ce que doit être une bonne recherche de Maître. Mon objectif est plutôt de vous inciter à vous poser les bonnes questions avant de franchir le pas, et aussi une fois que vous l’aurait franchi. Il ne suffit pas de se sentir une âme de soumise pour se mettre en chasse. Le mot soumise en lui même n’a pas de sens. Ce qui lui donne sa signification, c’est ce que vous souhaitez vivre en tant que soumise.

Continuer la lecture

Trouver le bon partenaire dans la communauté BDSM n’est pas une chose facile. Contrairement à ce que l’on pourrait croire, ce monde est tout comme celui des vanilles, rempli de menteurs, de prédateurs, de « fantasmeuses ». Au milieu de ce chaos, il y a les Maîtres, les soumises en quête de leur alter-ego. Il est donc très important de bien comprendre dès le début que la recherche ne sera pas aisée et occasionnera bien des déconvenues pour ne pas dire plus.

Dans cet article, je parlerai des soumises en recherche. Je traite le cas des Maîtres dans cet article. En effet, savoir ce que l’on est et ce que l’on cherche sont les clefs de la réussite et ce quelle que soit la recherche. Bien des pièges peuvent être évités quand on sait ce que l’on veut et surtout ce que l’on ne veut pas. Cette étape commence durant la phase d’introspection. Mais quelle que soit l’intensité de cette réflexion intérieure, elle ne suffit pas. L’expérience de la vie apporte son lot de souffrance et aussi de réussite. Cette partie contribue grandement dans le succès de la quête finale, trouver le bon Maître.

Continuer la lecture