Twitter
Abonnement

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner à ce blog et recevoir une notification de chaque nouvel article par email.

Soumise

Toute soumise, esclave ou little a besoin de règles pour s’épanouir. Elle doit savoir quels sont ses devoirs afin de bien servir son Maître (Daddy).

La mise en place de règles d’éducation est l’une des premières choses à faire au début d’une relation. Se pose alors la question : quelles règles mettre en œuvre ?

La réponse est qu’il n’y a pas de réponse. C’est à vous de faire vos propres lois, en fonction de ce que vous souhaitez faire, de ce que votre Little veut vivre.

Les règles qui suivent sont les miennes et n’engage que moi. Vous remarquerez que ces lois sont spécifiques à Thysminia qui possède deux statuts : Esclave et Little. Vous pouvez vous en inspirer mais pas les prendre en l’état. Chaque relation est unique et nécessite de ce fait des règles spécifiques.

Continuer la lecture

soumise bdsmIl y a quelques temps mon Dono m’a demandé mon avis sur une question que lui avait posée une soumise avec laquelle il discutait : Comment savoir si l’on est une vraie soumise ?

Une question que j’ai trouvé si intéressante que j’ai décidé d’y consacrer l’un de mes exercices d’écriture quotidien afin de lui répondre.

Déjà, je ne pense pas que l’on puisse être une fausse soumise car, quoiqu’il arrive, nos ressentis, nos croyances et nos valeurs sont bien réels au fond de nous. Il suffit de les mettre en conscience pour savoir que nos sentiments, notre manière d’appréhender notre personnalité ainsi que notre propre réalité ne peut être un mensonge envers nous-même.

Évidemment si l’on commence à se comparer à d’autres et à utiliser une échelle de valeur qui ne nous correspond pas, il y a de fortes chances que notre jugement soit faussé et du coup notre perception de nous-même et de ce que nous sommes le sera également. Et cela, d’autant plus quand nous souffrons d’une faible estime de soi ce qui est souvent le cas lorsque nous éprouvons le besoin de nous comparer aux autres. En vertu de quoi, toute femme qui se sent ou se dit soumise ne peut que l’être vraiment et réellement.

Continuer la lecture

C’est une des grandes questions récurrentes du monde BDSM. Un Maître peut-il avoir plusieurs soumises et/ou esclaves ? La réponse est oui. Mais ce n’est pas gagné d’avance.

Nous vivons dans une société judéo-chrétienne qui depuis plus de 2000 ans veut nous faire croire que l’homme ne peut aimer qu’une seule femme et réciproquement. Aujourd’hui, les choses ont bien changé. Nous avons de nouveaux besoins.

La soumise aime bien être la seule, l’unique. Pourtant, aussi paradoxale que cela puisse sembler, la grande partie d’entre elles sont sous la tutelle d’un Maître marié. Cela ne pose pas de problème. Mais si l’épouse est déjà une soumise, alors il y a conflit d’intérêts. Il devient d’un coup scandaleux qu’un homme puisse avoir deux chiennes dans sa vie. Il y en une de trop. Mais pourquoi ? Parce que même dans l’adultère, les soumises et/ou esclaves sont dans une logique d’exclusivité. On ne refait pas 20 siècles de conditionnement comme ça !

Continuer la lecture

Je traîne souvent dans les groupes Fetlife et souvent j’y trouve des questions qui m’interpellent. Aujourd’hui, je vous en soumets deux qui viennent de la même personne.

LA FRANCHISE 

On parle souvent de franchise et d’honnêteté de la part de la soumise ou du soumis envers la Maîtresse ou le Maître. La réciproque est-elle toujours vrai ?

Cette question me parle. Elle fait référence au monde BDSM mais pourtant elle va bien au-delà. Elle vaut, en fait, pour toutes les relations humaines. L’honnêteté et la franchise peuvent-elles être à sens unique ?

Tout le monde se doute de la réponse et pourtant la question est loin d’être stupide. Combien de fois j’ai vu des soumises se faire rouler dans la farine pour cause d’aveuglement envers un dominant qui ne pense qu’a son petit confort ?

Continuer la lecture