Twitter
Abonnement

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner à ce blog et recevoir une notification de chaque nouvel article par email.

DDLG

Voila une question qu’elle est bonne me direz-vous. Et vous avez bien raison car en France, trouver son alter ego dans le monde DDLG relève pratiquement de la mission impossible. Alors je vais être honnête avec vous, je n’ai pas de solution. Par contre, je pense que si l’on veut que les choses évoluent, il faut qu’à un moment, les Daddys et les Littles comprennent qu’ils n’arriveront jamais à rien en restant cachés dans leur coins.

Continuer la lecture

Des adeptes anglo-saxons des relations DD/LG lancent une initiative intéressante afin de se reconnaître entre eux dans la vie de tous les jours.

Au delà de notre comportement individuel, notre façon de s’habiller, il y a peu de moyen de reconnaissance d’appartenance à la communauté BDSM. A part la bague d’O, le collier pour se désigner soumis(e), comment reconnaître qu’une personne est un(e) Dom, un(e) Switch, un(e) sadique ? Alors pourquoi pas cette initiative ! Qu’en pensez vous ?

Certains d’entre nous lance l’initiative d’un moyen de communication entre nous. Nous essayons de lancer une semaine de sensibilisation. L’objectif est d’aider discrètement et sans danger ceux de notre communauté à faire savoir aux autres membre de la communauté DDLG leur statut grâce à un ruban.

Continuer la lecture

Il y a 11 ans, lorsque j’ai découvert le BDSM, j’ai vu un monde nouveau et surtout très vaste. J’ai aussi appris que je devrais lutter contre mon éducation, mes peurs limitantes, l’opinion des autres. Dans les premiers mois, j’ai donc vécu mon BDSM en essayant de ne pas entraver ma liberté. Mais il est très dur de lutter contre des décennies d’éducation et de conditionnement.

Thysminia n’était pas que ma soumise, elle était aussi la fifille à son papa. Un rôle dans lequel elle se sentait particulièrement à l’aise. Pour ma part, l’euphorie du départ a très vite laisser place à un certain malaise, une sensation d’inceste malsain. Ayant la partie BDSM classique à explorer, j’ai donc décidé de verrouiller la partie papa/fifille. Je me suis concentré sur ce qui selon moi devait être l’axe à suivre, c’est-à-dire la D/s.

Continuer la lecture

La semaine dernière, mon Maître m’a fait suivre le lien en me demandant de faire des recherches complémentaires sur un sujet que je ne connaissais pas du tout. Quatre lettres plutôt mystérieuses : DDLG.

J’ai donc découvert quelques petites choses que je voulais partager avec V/vous. Tout d’abord il s’agit de branches annexes du BDSM et du Fétichisme plus axées sur les jeux de régressions appelés outre-Atlantique : Ageplay.

Continuer la lecture