Twitter
Abonnement

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner à ce blog et recevoir une notification de chaque nouvel article par email.

soumise

Après Un maître peut-il avoir plusieurs soumises, voici donc l’autre côté. Une soumise peut-elle avoir plusieurs Maîtres ? Pour moi la réponse est oui sur le principe et non en ce qui me concerne.

Une soumise peut parfaitement avoir plusieurs Maîtres du moment que ceux-ci sont d’accord sur le principe et les modalités. N’oublions pas que le BDSM n’est pas une communauté régie par des lois écrites. Chacun doit écrire ses propres règles.

LA PROBLÉMATIQUE DES EGOS

Il va s’en dire que dans ce type de relation, les Maîtres ont intérêts à être très complices s’ils veulent que leur soumise commune puisse s’épanouir. Prenons par exemple un trio composer d’un Maître, une switch (épouse du Maître) et d’une soumise. Cela peut très bien fonctionner. Les combinaisons sont multiples sur le principe, tout est permis.

Ce qui bloque généralement dans ce type de contexte, c’est l’ego des Maîtres et l’instinct de possession. Ce sont les deux raisons qui font que personnellement, je ne peux pas rentrer dans ce type de relation. Je ne partage pas le pouvoir et je ne partage pas mes jouets. Je suis quelqu’un de très possessif.

Il ne faut pas se voiler la face, un Maître n’aime recevoir d’ordre d’un autre Maître. Pour la soumise, cela veut dire qu’il risque très vite d’avoir un conflit d’intérêt entre les deux dominants. Qui peut trancher dans un tel contexte ? La soumise, certainement pas, la situation peut donc être très rapidement inextricable.

MAÎTRE ET PROPRIÉTAIRE

Il y a un cas de figure ou cela peut fonctionner sans problème. C’est quand le propriétaire n’est pas le Maître de la soumise. Comment cela est-il possible allez-vous me dire ?

Prenons un exemple, imaginez un homme qui possède une soumise. Il peut très bien la confier à un Maître qui aura la charge de l’éducation. Ce dernier aura donc un pouvoir sur la soumise. Mais ce pouvoir ne lui vient pas de la soumise mais du propriétaire. C’est lui qui fixe les modalités et limites du Maître. Ces paramètres ont été fixés d’un comment accord entre le propriétaire et la soumise.

Pour mieux comprendre la démarche, prenons un chien. Vous le confiez à un dresseur pour que votre compagnon à 4 pattes soit bien éduqué. Ensuite, vous pouvez vous promener avec votre animal en étant serein car vous savez qu’il se comportera bien.

Dresser une soumise n’est pas forcément quelque chose innée. Cette tache peut très bien être déléguée.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *