Twitter
Abonnement

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner à ce blog et recevoir une notification de chaque nouvel article par email.

De par la nature de notre mode de vie, nous sommes considérés par la grande majorité des gens comme des pestiférés, des pervers, des malades mentaux. Cette mise à l’écart devrait nous inciter à la tolérance au moins entre nous. Mais il n’en est rien et je dirais même que c’est franchement le contraire.

Sur mon compte vanille, les blocages pour dénonciation étaient peu fréquents. Sur le compte BDSM, c’est tous les jours que je vois une personne de mes contacts ou que je suis se faire bloquer par vengeance. Et là je ne peux que m’interroger. Pourquoi tant de haine alors que la tolérance entre nous devrait être notre force ?

Il faut se rendre à l’évidence mais les luttes d’ego entre dominants sont extrêmement violentes, les crêpages de chignon entre soumises sont dévastateurs. La cohabitation avec les vanilles ne nous apprend rien.

Je suis attristé par de tels déferlements de haine et d’intolérance. Est-ce là, la vision que vous avez du BDSM ? Dénoncer un Maître au seul motif qu’il n’est pas de votre avis est-ce votre perception de la maîtrise de soi ? Balancer une soumise par jalousie est-ce votre conception du don de soi.

Pensez-vous qu’une soumise puisse s’intéresser à un maître qui n’est pas capable de garder son sang-froid ? Pensez-vous qu’un maître puisse porter attention à une femme qui dénonce par jalousie ? Je tombe souvent sur des messages de soumises, de longues diatribes contre les pseudos maîtres. Je ne lis pas les textes en entier, je ne cherche même pas à savoir qui est la soumise car je n’aime pas ces débordements de colère. Beaucoup d’énergie dépensée en vain car ça ne changera rien. Focaliser son attention sur la quête du bon maître serait plus utile.

Personnellement, quand je ne suis pas d’accord avec quelqu’un je le zappe ou au pire je le bloque mais jamais je ne le dénonce. Si mon esclave venait à avoir un comportement agressif envers quelqu’un ou quelqu’une, je peux vous assurer que la punition serait implacable.

Si nous ne sommes pas capables de nous tolérer entre nous comment voulez expliquez aux vanilles que nous avons notre place dans ce monde ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *