Twitter
Abonnement

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner à ce blog et recevoir une notification de chaque nouvel article par email.

Dans une relation BDSM, la confiance est de mise, elle est présentée comme une condition sine qua non de la relation. Pourtant, quand on lit les blogs, surtout de soumises, on se rend compte que la jalousie n’est jamais bien loin. Ce sentiment fait partie intégrante de la nature humaine et il donc tout à fait naturel de le retrouver dans le monde BDSM.

La jalousie est une sensation étrange. Elle nous pousse à douter de l’autre alors qu’à la base c’est envers nous même que nous n’avons pas confiance. Nous doutons tellement de nous que nous finissons par rendre l’autre responsable de cette situation.

A la base, quoi qu’il en soit, le Maître propose et la soumise dispose. C’est elle qui choisit son Maître. Celui à qui elle va remettre sa liberté. On suppose donc que la confiance est de mise. Pourtant, certaines soumises finissent par succomber au démon de la jalousie. Pourquoi ?

Je ne pense pas être le seul dans ce cas, je vais souvent sur les blogs des soumises. Leurs textes servent souvent d’inspiration pour les miens. Du reste, les commentaires sont tout aussi intéressants que les articles eux-mêmes.

Pour une soumise, qui doute de ses propres capacités, voir son Maître passez du temps sur le blog des autres peut avoir un effet dévastateur. Elle peut alors se sentir en danger et se laisser aller à des débordements qui au final, lui feront perdre son Maître ou altérerons sérieusement sa relation.

J’ai pris l’exemple de la soumise, mais elles ne sont pas les seules concernées loin s’en faut. Les Maîtres aussi succombent. Pourquoi veulent-ils systématiquement contrôler le Facebook de leur soumise ? Pour les protéger ? Non, certainement pas. Leur but véritable est de se rassurer eux en isolant le plus possible leur soumise. Le contrôle du Facebook de la soumise ne se justifie que si la soumise le réclame. Pour ma part, Je n’ai jamais fait de contrôle sur le compte de Thysminia. C’est une femme, adulte et responsable. Elle n’a besoin de personne pour se débrouiller sur Facebook. Maintenant, le problème est réglé vu qu’une personne bien intentionnée a signalé son compte. Je l’ai recréé mais il reste vide pour l’instant. Elle ne souhaite pas revenir sur Facebook et je n’ai pas l’intention de l’y contraindre.

La jalousie ne règle rien. Elle ne fera que dégrader une situation qui au départ est déjà tendue. Pourquoi ? Tout simplement parce que pour qu’il y ait jalousie, il faut qu’il y ait doute.

Avec Thysminia, le problème ne se pose pas. Certes elle a confiance en en moi, mais de mon côté, je ne cherche pas non plus à me cacher. Elle peut prendre mon téléphone à tout moment, l’ordinateur est commun. Le pire ennemi de la jalousie est la transparence. Quand la situation est claire, il n’y a pas de place pour le doute. Si le doute s’installe quand même, c’est que le problème est ailleurs. Dans ce cas, il peut être intéressant de se faire aider par une personne extérieure.

Une réponse à BDSM ET JALOUSIE

  • Bonsoir, j’ai toujours été un peu jalouse mais envers Mon Maître, je ne l’ai jamais été…quand j’ai eu des doutes, je me suis permise de l’interroger et il a daigné me répondre…
    Récemment mes doutes sont revenus (et mon intuition avec ) suite à divers changements et ça a perduré jusqu’à ce que je me décide de le questionner de nouveau et la là douche froide….j’ai décidé de rompre définitivement…ma confiance en lui n’est plus possible.
    Je ne pensais pas qu’il était aller aussi loin…
    Cordialement,
    Galathee

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *