Twitter
Abonnement

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner à ce blog et recevoir une notification de chaque nouvel article par email.

Faut-il des sentiments pour être un bon Maître ou une bonne soumise ? Cette question revient souvent et elle n’a pas fini de faire causer dans les chaumières. Il faut reconnaître qu’y répondre n’est pas simple. Tous les couples BDSM, quels qu’ils soient, sont uniques et donc chacun d’entre eux doit apporter sa propre réponse. Comme je ne peux me permettre de parler à la place des autres, je me contenterais donc de donner mon avis personnel.

Contrairement à beaucoup de mes semblables, je suis totalement incapable d’avoir une relation sexuelle avec une femme sans avoir le moindre sentiment. L’acte ne peut se faire que si les cœurs sont au diapason. Il est donc impératif pour moi d’avoir des sentiments pour la femme, mais il est tout aussi important que la femme ait des sentiments à mon égard d’une ampleur au moins équivalente.

Partant de ce constat, il est donc totalement exclu pour moi de supprimer l’amour dans une relation BDSM, l’implication des protagonistes l’un envers l’autre est trop forte. Le sentiment amoureux est nécessaire pour cette raison.

L’amour renforce la relation. Le lien est plus intense et la dépendance aussi. La soumise est totalement sous l’emprise de son Maître mais ce dernier dépend aussi de sa soumise. Certains considèrent cela comme une entrave susceptible d’altérer le jugement du Maître. On peut aussi considérer que la soumise puisse avoir certaines craintes quant à la capacité du Dominant d’avoir une vision juste des choses. J’en suis bien conscient mais pour moi c’est un risque acceptable.

Ce risque est acceptable car je ne suis pas très porté sur le contact humain en général. J’ai donc un grand besoin de l’affection ou de l’amour des gens qui me sont proches. Sans doute une conséquence de mon statut de fils unique élevé par sa maman !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *